Charleston Jazz roots

LE CHARLESTON & LE JAZZ ROOTS

Le Charleston est né en Caroline du Sud dans la ville du même nom à la fin des années 20.
Très jovial et visuellement impressionnant, il remporte un franc succès. Il s’exporte même jusqu’à Paris où Josephine Baker le fera connaître à travers sa revue au Théâtre des Champs-Elysées.

Dans les années 30-40, naît le Jazz Roots, danse solo aussi appelée Authentic ou Vernacular Jazz. C’est une danse afro-américaine pleine d’énergie, de folie, d’improvisation et de swing. le Jazz Roots se danse seul, en cercle de jam, peut-être chorégraphié ou totalement improvisé. Né du Charleston mais aussi d’autres danses africaines, il évolue aux côtés du Lindy Hop et des claquettes en toute fraternité. Du Jazz Roots naîtront les danses de rue d’aujourd’hui, le hip hop, le funk, la house. Des battles ont d’ailleurs parfois lieu entre ces deux communautés.

Le Jazz Roots nourrit beaucoup la danse en couple, pousse à creuser son propre style, son indépendance dans la danse à deux, et permet d’explorer le vaste monde de l’improvisation. A The Swing Call, nous adorons le Jazz Roots. Joyful & playful !

EN VIDEO

Le Charleston d’époque dansé par Al & Leon au Savoy Ballroom de Harlem !

Les irremplaçables Remy & Vincenzo, kings of the dancefloor! De la musicalité, du groove, et de l’humour comme on aime.

Un exemple magnifique d’une compétition de hip hop hackée par Ksenia, la reine du solo !