Les Routines

LES ROUTINES SWING

C’est quoi une routine ? 

Vous connaissez le principe du Madison ? Il y a toujours un moment où, en soirée, le DJ passe une musique que tout le monde connaît, et à laquelle correspond un enchaînement de pas. Le genre de morceaux tellement célèbre que dès qu’il résonne, tout le monde de presse sur la piste ! Eh bien la communauté swing, elle aussi, a ça dans ses petits papiers. Le Shim Sham, le Big Apple, le Mama Stew, la California Routine, Trickeration, ou encore le Tranky Doo. Ce sont les noms de ces routines swing transmises de génération en génération ! De petites pépites que vous découvrirez rapidement dès vos premières soirées swing.

A quoi ça sert ? 

Eh bien en premier lieu, elles replacent la danse dans son contexte historique ! En apprenant les routines swing, on participe à préserver les racines et à transmettre l’histoire des danses sociales noires américaines. Ensuite, c’est plein de convivialité pendant les soirées ! Le lancement d’une routine est un moment collectif où la joie déborde. Pour peu qu’il y ait beaucoup de monde, ça peut être enivrant voire émouvant !

🎇 3 bonnes raisons de les apprendre : 
  • Si vous n’avez jamais pris de cours de solo jazz, apprendre les routines swing vous permettra au moins de connaître et mémoriser les steps standards : le fall off the log, le boogie back, le shorty george, ou encore les apple jacks !
  • Pas besoin de partenaire pour danser les routines ! Vous pourrez perfectionner votre style personnel, votre équilibre, et votre musicalité. Ca n’en sera que bénéfique pour votre Lindy Hop.
  • Last but not least : c’est FUN ! On retrouve dans les routines un concentré de tout ce qu’on aime dans les danses swing : le jeu, la créativité, les rencontres, l’effervescence, l’énergie, l’émotion.
EN VIDÉO

Le Shim Sham, mené par Chazz Young (fils de Frankie Manning) en 2016 dans la ville de Houston, à l’occasion du festival Lindyfest !

Le Mama Stew, interprété par la troupe des Mama Lu Parkets au centenaire Count Basie en 2004 (Count Basie est né en 1904) !

Le Tranky Doo, dansé par trois membres de la troupe suédoise des Harlem Hot Shots (Fatima Teffahi, Sakarias Larsson et Rikard Ekstrand).